Région de la Boucle du Mouhoun : le sous-secteur « Eau et Assainissement » pésente un bilan satisfaisant au 30 juin 2019

BM1 tLa Direction régionale de l’Eau et de l’Assainissement de la Boucle du Mouhoun (DREA-BMH) a tenu sa deuxième session du Groupe Thématique Régional « Eau et Assainissement » le 06 juin 2019 à Dédougou. Ce cadre de concertation a permis à tous les acteurs de la région d’apprécier le bilan semestriel au 30 juin 2019 des réalisations physiques et financières dans les programmes « Eau Potable », « Assainissement des eaux usées et excréta » et « Pilotage et soutien ».

Le taux d’exécution à mi-parcours des travaux de réalisation d’infrastructure d’eau potable et d’assainissement dans la Boucle du Mouhoun a été jugé satisfaisant par les participants à cette deuxième session du Groupe Thématique régional. En effet, dans le domaine de l’eau potable, le taux d’exécution physique est de 49,32% pour les forages neufs et 29,6% pour les travaux de réhabilitation de forages. En assainissement, le taux de réalisation physique des ouvrages en milieu rural est de 30,12% pour les latrines familiales, 48% pour les latrines dans les écoles, 99.33% pour les puisards domestiques et 100% pour les latrines dans les centres de santé. Au titre du programme pilotage et soutien, il ressort que sur 19 activités planifiées en début d’année, 12 ont été réalisées ou sont en cours d’exécution, soit un taux de 63,16%.
Ce bilan a été porté à l’appréciation des acteurs régionaux à travers trois (03) rapports. Le contenu de ces rapports a été discuté par lesBM2t participants afin de mieux appréhender les performances du secteur dans la région au 30 juin 2019. Ce cadre de concertation s’offre également comme une tribune d’échanges et de réflexion sur les difficultés qui entravent le secteur. A cet effet, plusieurs préoccupations concernant aussi bien le milieu urbain que le milieu rural ont été abordées.

Les rapports ont été présentés aux participants lors des travaux.

Pour le volet  en eau potabl, en ce qui concerne l’approvisionnement en eau potable, l’ONEA Dédougou a eu l’occasion d’expliquer aux participants le système de rationnement qui a été mis en place dans la commune de Dédougou pour faire face à la pénurie d’eau. En effet, depuis 2016, l’ONEA Dédougou éprouve des difficultés à satisfaire les besoins en eau de la commune pendant la période chaude. Cette situation avait emmené la DREA-BMH à réaliser des forages dans les quartiers non-lotis des secteurs 3 et 6 de Dédougou.
Le groupe thématique régional a en outre insisté sur l’importance de doter systématiquement les artisans réparateurs de caisses à outils après leurs formations. Des partenaires comme OCADES Dédougou travaillent à prendre en compte cette doléance à travers le Projet de Développement Intégré en cours d’exécution et qui prévoit la formation de quatre (04) artisans réparateurs au cours du deuxième semestre de 2019.

Le volet assainissement
Au titre des questions liées à l’assainissement, la réalisation des latrines de la Nuit de l’assainissement a été au cœur des échanges. Des partenaires à l’instar de l’Association Salaki qui prévoyait la réalisation de 150 latrines ont démarré les travaux et sont à un taux de 86%.
Les communes qui ont souscrit à la nuit de l’assainissement ont été informées de la validation de la stratégie de mise en œuvre. A ce sujet, le groupe thématique a proposé qu’une correspondance officielle soit initiée afin de permettre à chaque commune d’en prendre connaissance pour un démarrage effectif des travaux.

Rappelons que cette deuxième session du Groupe Thématique Régionale a été présidé par le Secrétaire Général de la Région, Monsieur Jérémie Kouka OUEDRAOGO et a connu la participation de la Direction Générale des Etudes et Statistiques Sectorielles (DGESS) et de la Direction Générale de l’Assainissement (DGA) du MEA.

 

Vincent KOUDOUGOU/DREA-BM

Inauguration d'infrastructure

L’Institut international d’ingénierie de l’eau et de l’environnement (2iE)Le Burkina Faso et la Banque mondiale offrent 720 chambresLe Ministre de l’Eau et de l’Assainissement Niouga Ambroise Ouédraogo a inauguré le vendredi 21 juillet 2017à 2iE à Kamboinsé, des infrastructures (720 chambres) financées par le Burkina Faso et la Banque mondiale.

 

Le Ministère en Image

 
 

Le Ministère en video