Presentation de la region des Hauts-Bassins

Le ministère de l’eau et de l’assainissement à tenu le 13 juillet 2017 à Ouagadougou, son Assemblée sectorielle 2017 des projets et programmes. La cérémonie d’ouverture de cette assemblée sectorielle a été placée sous la présidence du ministre de l’eau et de l’assainissement Niouga Ambroise Ouédraogo.

Evaluer chaque projet/programme en fonction des critères définis par la législation en vigueur et les classer dans l’une des trois (03) catégories en fonction de sa performance afin d’identifier les mesures susceptibles de dynamiser et de rationnaliser leur mise en œuvre, tels sont entre autres les objectifs poursuivis par cet exercice. Dans son discours d’ouverture, le ministre Niouga Ambroise Ouédraogo a souligné qu’au cours des années 2015 et 2016, sur un total de vingt-sept (27) projets et programmes que dispose son département, vingt-cinq (25) ont été évalués sur la base d’indicateurs de performance en relation avec l’efficacité et la bonne gouvernance. En fonction du degré de maturité, cinq (05) projets et programmes sont en démarrage, dix-sept (17) en exécution et trois (03) en clôture. Le rapport de travail soumis à l’appréciation de l’Assemblée pour l’évaluation des deux années 2015 et 2016, fait ressortir un résultat moyen. En effet, il présente dix (10) projets/programmes, soit 40% classés « vert » traduisant un risque minime de non atteinte des objectifs. Sept (07) projets/programmes, soit 28% sont classés « orange » et traduisent un risque substantiel ou modéré de non atteinte des objectifs. Huit (08) projets/programmes, soit 32% sont classés « rouge » et courent tous les risques de non atteinte des objectifs. Selon le ministre, certains de ces projets doivent leur contre-performance à des difficultés de divers ordres. Et pour lever ces goulots d’étranglement, il a in

Le Ministère en Image

 
 

Le Ministère en video