Travaux de construction du barrage de Sallé : le 1er coup de pelle donné

Les travaux de construction du barrage de Saalé dans la commune rurale de Pabré, province du Kadiogo, région de Centre ont été officiellement lancés leSA1 vendredi 15 février 2018 par le ministre de l’eau et de l’assainissement, Niouga Ambroise Ouédraogo. C’était au cours d’une cérémonie marquée par une mobilisation des populations bénéficiaires, venues témoigner leur satisfaction.


Les années à venir, les populations du village de Saalé et celles des villages environnants devront conjuguer au passé les problèmes d’accès à l’eau brute qui impactent négativement leurs productions agro-sylvo pastorales. Le rêve de ces populations de disposer d’un barrage devra être une réalité dans les six prochains mois de l’année en cours. En effet, les travaux de construction du Barrage de Saalé  ont été officiellement lancés le vendredi 15 février 2018 dans ledit village. SA2C’est le ministre de l’eau et de l’assainissement, Niouga Ambroise Ouédraogo qui a donné le 1er coup de pelle marquant le début des travaux de construction de ce barrage. Dans son allocution, il a expliqué que la construction de cette infrastructure répond à la volonté du gouvernement de donner une suite favorable aux préoccupations des paysans en matière d’accès à l’eau brute. « La mobilisation des ressources en eau de surfaceSA3 constitue un défi majeur que le Plan National de Développement Economique et Social (PNDES) devra relever à l’horizon 2020 » a-t-il indiqué.  Avec une capacité de stockage d’eau de 680 mille m3, ce joyau  permettra aux populations de résorber non seulement les poches de sècheresse pendant la campagne agricole humide mais aussi d’assurer l’abreuvement de leur bétail. Toute chose qui contribuera à la sécurisation et à l’accroissement des productions agricoles en toute saison. Les populations bénéficiaires ont exprimé leur satisfaction quant au démarrage des travaux de construction du barrage. « Nous sommes très contents pour le lancement des travaux de construction du barrage. Nous souhaitons vivement que les travaux puissent avancer rapidement pour que nous puissions avoir notre barrage afin de pouvoir accroitre nos productions agricoles pour le bien-être de nos ménages », a laissé entendre Pascal Zimba, habitant de Saalé. D’un coût global de près de 900 millions de Francs CFA entièrement financé par le budget de l’Etat, gestion 2019, l’entreprise en charge des travaux  dispose de six mois pour les boucler. Il s’agira concrètement de la réalisation du corps de la digue y compris ses dispositifs de protection, la réalisation d‘un déversoir type radier submersible avec bassin de dissipation et de la réalisation de prise servant d’irrigation et de vidange.


Albert OUEDRAOGO

Agence de l’eau du Nakanbé : le projet FASO KOOM II officiellement lancé

f1L’Agence de l’eau du Nakanbé (AEN) a conduit avec succès la première phase du projet FASO KOOM qui a pris fin en 2018. Au regard des nombreux résultats atteints, le projet a bénéficié d’un prolongement d’une durée de quatre (4) ans d’où la naissance de FASO KOOM II officiellement lancé le jeudi 14 février 2019 à Ziniaré dans la région du Plateau central. C’est Madame le gouverneur de ladite région, Fatoumata Benon Nana/Yatassay, qui a procédé au lancement de ce projet en présence de Monsieur W. Ghislain Anselme KABORE, Directeur général de l’Agence de l’eau du Nakanbé (AEN) et de Monsieur Stephan van Rossen, Directeur de Wereld Waternet.

Le ministère de l’eau et de l’assainissement œuvre à travers ses structures opérationnelles que sont les Agences de l’eau, à la pérennisation de la ressource eau au Burkina Faso. L’Agence de l’eau du Nakambé (AEN), l’une des cinq (5) agences que compte le pays, met les bouchées doubles pour faire de la Gestion intégrée des ressources en eau (GIRE) une réalité dans son espace de compétence. C’est dans ce sens que des partenariats sont noués tant au niveau national qu’international entre l’AEN et d’autres structures qui partagent cette vision GIRE. Le projet FASO KOOM II qui a été officiellement lancé ce jeudi 14 février 2019 à Ziniaré consacre la matérialisation de la confiance renouvelée entre les agences de l’eau hollandaises et l’AEN. En effet, la première phase, née en mars 2012 en ‘’appui à l’opérationnalisation de l’agence de l’eau du Nakanbé’’ a pris fin avec succès en 2018. La réussite de cette première expérience a convaincu les Partenaires techniques et financiers à le reconduire à travers la seconde phase qu’est FASO KOOM II. Intitulé ‘’Appui au renforcement des capacités institutionnelles, organisationnelles et techniques des comités locaux de l’Eau de l’espace de compétence de l’Agence de l’eau du Nakambé/FASO KOOM II’’, ce projet sera exécuté durant quatre (4) ans (2019-2022) par l’AEN et d’autres acteurs. Il s’inscrit en droite ligne avec le Programme d’appui à la politique sectorielle Eau et Assainissement (PAPS-EA) et est co-financé à hauteur de 1 200 000 Euro par l’Union européenne et Wereld Waternet. FASO KOOM II poursuit pour objectif global de contribuer durablement à la satisfaction des besoins en eau des usages et des écosystèmes de l’espace de compétence de l’AEN. De façon spécifique, il s’agira entre autres pour ce projet d’améliorer les capacités institutionnelles de la Direction générale de l’AEN, de dynamiser et d’accompagner les Comités locaux de l’eau (CLE), de promouvoirfaso l’intégration de l’Approche fondée sur les droits humains (AFDH), de préserver et de restaurer les ressources en eau et les écosystèmes aquatiques au profit des usages. Dans le processus de sa mise en œuvre, plusieurs activités seront menées. Il s’agit de la mise en place d’un Comité local de l’eau fédérateur dans le complexe Massili-Ziga, de l’élaboration du Schéma d’aménagement et de gestion de l’eau (SAGE) dudit complexe, de la rédaction et de la mise en œuvre d’un guide d’intégration de l’Approche fondée sur les droits humains, de la réalisation des travaux de lutte contre les plantes envahissantes. De plus, des travaux de curage à titre expérimentale du barrage de Soubeira ainsi que des outils techniques d’appui à la préservation et à la restauration des ressources en eau seront entre autres réalisés. Toutes ces actions permettront à moyen et à long terme de sauvegarder la ressource eau pour tous les usages au profit de la population de l’espace de compétence de l’AEN. Les participants à la cérémonie ont formulé le vœu de voir naître un ‘’FASO KOOM III’’ à l’issue des quatre (4) années de mise en œuvre au regard des nombreux acquis engrangés par la première phase et des résultats attendus pour la seconde.

Edwige NIKIEMA/ZONGO

La Banque mondiale va financer la réalisation de plus de 1 220 forages d'ici à 2020

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 13 février 2019, en séance ordinaire, de 09 H 30 mn à 13 H 15 mn, sous la présidence de Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, Président du Faso, Président du Conseil des ministres. Il a délibéré sur les dossiers inscrits à son ordre du jour, entendu des communications orales, procédé à des nominations et autorisé des missions à l’étranger.

I. DELIBERATIONS

I.2. AU TITRE DU DEVELOPPEMENT DU CAPITAL HUMAIN, LE CONSEIL A ADOPTE

Pour le compte du Ministère de l’Eau et de l’Assainissement :

–un rapport relatif aux résultats de l’Appel d’offres n°2018-003T/MEA/SG/DMP du 06 avril 2018 pour la réalisation de mille deux cent vingt (1 220) forages, de quatre-vingt-dix (90) forages à gros débit, la fourniture et la pose de mille deux cent vingt (1 220) pompes à motricité humaine et la construction de mille cent (1 100) superstructures dans les Régions de la Boucle du Mouhoun, des Cascades, des Hauts-Bassins et du Sud-Ouest au profit de la Direction générale de l’eau potable (DGEP).

Le Conseil a marqué son accord pour l’attribution des marchés aux entreprises suivantes :

– Lot 1 : STAR Impex, pour la réalisation de 65 forages dans la région de la Boucle du Mouhoun, pour un montant de deux cent dix millions cinq cent quarante-sept mille quatre cents (210 547 400) F CFA TTC,avec un délai d’exécution de cinq (05) mois ;

– Lot 2 : EFTP, pour la réalisation de 50 forages dans la région de la Boucle du Mouhoun, pour un montant de deux cent quarante millions quatre cent vingt-cinq mille (240 425 000) F CFA TTC, avec un délai d’exécution de cinq (05) mois ;

– Lot 3 : Groupement TBM PRO/TEMFOR, pour la réalisation de 65 forages, dans la région de la Boucle du Mouhoun, pour un montant de deux cent cinquante-deux millions six cent deux mille six cents (252 602 600) F CFA TTC, avec un délai d’exécution de cinq (05) mois ;

– Lot 4 : GESEB SA, pour la réalisation de 50 forages dans la région de la Boucle du Mouhoun, pour un montant de deux cent quatre millions cinq cent cinquante-trois mille (204 553 000) F CFA TTC, avec un délai d’exécution de cinq (05) mois ;

– Lot 5 : Groupement FORAGE SYSTHEME/COGEA INTERNATIONAL pour la réalisation de 65 forages dans la région de la Boucle du Mouhoun, pour un montant de deux cent soixante-dix-huit millions trois cent quarante-sept mille deux cent cinquante (278 347 250) F CFA TTC, avec un délai d’exécution de cinq (05) mois ;

– Lot 6 : ENTREPRISE DERE, pour la réalisation de 50 forages dans la région de la Boucle du Mouhoun, pour un montant de cent quatre-vingt-onze millions vingt un mille trois cent cinquante (191 021 350) F CFA TTC, avec un délai d’exécution de cinq (05) mois ;

– Lot 7 : Groupement BIB-BF Sarl/V.I.M Sarl, pour la réalisation de 50 forages dans la région de la Boucle du Mouhoun, pour un montant de cent quatre-vingt-huit millions quatre cent seize mille cinq cents (188 416 500) F CFA TTC, avec un délai d’exécution de cinq (05) mois ;

– Lot 8 : DACOS BTP, pour la réalisation de 50 forages dans la région de la Boucle du Mouhoun, pour un montant de cent quatre-vingt millions cinq cent dix mille cinq cents (180 510 500) F CFA TTC, avec un délai d’exécution de cinq (05) mois ;

– Lot 9 : COGETRA, pour la réalisation de 50 forages dans la région des Cascades, pour un montant de deux cent soixante-huit millions quatre cent vingt-huit mille sept cent soixante (268 428 760) F CFA TTC, avec un délai d’exécution de cinq (05) mois ;

– Lot 10 : COGEFOR-B, pour la réalisation de 50 forages dans la région des Cascades, pour un montant de deux cent trente millions six cent trente un mille (230 631 000) F CFA TTC, avec un délai d’exécution de cinq (05) mois ;

– Lot 11 : STAR Impexpour la réalisation de 65 forages dans la région des Cascades, pour un montant de deux cent dix millions cinq cent quarante-sept mille quatre cents (210 547 400) F CFA TTC, avec un délai d’exécution de cinq (05) mois ;

– Lot 12 : Groupement SAFORA/SAAT, pour la réalisation de 65 forages dans la région des Cascades, pour un montant de trois cent quarante-trois millions trois cent trente-deux mille huit cents (343 332 800) F CFA TTC, avec un délai d’exécution de cinq (05) mois ;

– Lot 13 : Groupement BESER/SN-ONPF, pour la réalisation de 50 forages dans la région du Sud-Ouest, pour un montant de deux cent quinze millions deux cent trente-deux mille (215 232 000) F CFA TTC, avec un délai d’exécution de cinq (05) mois ;

– Lot 14 : SAIRA International, pour la réalisation de 65 forages dans la région du Sud-Ouest, pour un montant deux cent cinquante-sept millions quatre cent quatre-vingt-dix-neuf mille six cents (257 499 600) F CFA TTC, avec un délai d’exécution de cinq (05) mois ;

– Lot 15 : COGEA International, pour la réalisation de 50 forages dans la région du Sud-Ouest, pour un montant de deux cent quatorze millions cent quarante mille cinq cents (214 140 500) F CFA TTC, avec un délai d’exécution de cinq (05) mois ;

– Lot 16 : OKAZ TRADING SA, pour la réalisation de 50 forages dans la région du Sud-Ouest, pour un montant de cent quatre-vingt-quatorze millions neuf cent soixante-neuf mille six cent trente (194 969 630) F CFA TTC, avec un délai d’exécution de cinq (05) mois ;

– Lot 17 : SNEHAM INDO AFRIC, pour la réalisation de 65 forages dans la région des Hauts-Bassins, pour un montant de deux cent quatorze millions six cent vingt-quatre mille trois cents (214 624 300) F CFA TTC, avec un délai d’exécution de cinq (05) mois ;

– Lot 18 : SAIRA International, pour la réalisation de 65 forages dans la région des Hauts-Bassins, pour un montant de deux cent cinquante-sept millions quatre cent quatre-vingt-dix-neuf mille six cents (257 499 600) CFA TTC, avec un délai d’exécution de cinq (05) mois ;

– Lot 19 : SGB BTP, pour la réalisation de 50 forages dans la région des Hauts-Bassins, pour un montant de deux cent douze millions quatre cent quatre-vingt-huit mille cinq cents (212 488 500) F CFA TTC, avec un délai d’exécution de cinq (05) mois ;

– Lot 20 : GESEB SA, pour la réalisation de 50 forages dans la région des Hauts-Bassins, pour un montant de deux cent six millions neuf cent dix-huit mille neuf cents (206 918 900) F CFA TTC, avec un délai d’exécution de cinq (05) mois ;

– Lot 21 : Groupement AFRIC FORAGE/COGEB INTERNATIONAL SA, pour la réalisation de 50 forages dans la région des Hauts-Bassins, pour un montant de deux cent soixante-seize millions quatre cent quinze mille (276 415 000) F CFA TTC, avec un délai d’exécution de cinq (05) mois ;

– Lot 22 : BURKINA DECOR, pour la réalisation de 65 forages dans la région des Hauts-Bassins, pour un montant de trois cent huit millions neuf cent quatre-vingt-quatorze mille huit cents (308 994 800) FCFA TTC, avec un délai d’exécution de cinq (05) mois ;

– Lot 23 : SAIRA International, pour la réalisation de 45 forages à gros débits dans les régions de la Boucle du Mouhoun et du Sud-Ouest, pour un montant de trois cent quatre-vingt-six millions cent soixante-dix-huit mille six cents (386 178 600) F CFA TTC, avec un délai d’exécution de quatre (04) mois ;

– Lot 24 : TEMFOR Sarl, pour la réalisation de 45 forages à gros débits dans les régions des Cascades, des Hauts-Bassins et du Sud-Ouest, pour un montant de trois cent soixante-quatorze millions neuf cent quarante-cinq mille (374 945 000) F CFA TTC, avec un délai d’exécution de quatre (04) mois ;

– Lot 25 : SAIRA International, pour la fourniture et la pose de 65 pompes à motricité humaine et la construction de 65 superstructures dans la région de la Boucle du Mouhoun, pour un montant de cent trente-trois millions cent cinquante un mille deux cents (133 151 200) F CFA TTC, avec un délai d’exécution de neuf (09) mois ;

– Lot 26 : Groupement VERGNET HYDRO/VERGNET BURKINA, pour la fourniture et la pose de 65 pompes à motricité humaine et la construction de 65 superstructures dans la région de la Boucle du Mouhoun, pour un montant de cent quarante millions neuf cent vingt-sept mille quatre cent trente (140 927 430) F CFA TTC,avec un délai d’exécution de neuf (09) mois ;

– Lot 27 : SAIRA International, pour la fourniture et la pose de 65 pompes à motricité humaine et la construction de 65 superstructures dans la région de la Boucle du Mouhoun, pour un montant de cent trente-trois millions cent cinquante un mille deux cents (133 151 200) F CFA TTC, avec un délai d’exécution de neuf (09) mois ;

– Lot 28 : Groupement VERGNET HYDRO/VERGNET BURKINA, pour la fourniture et la pose de 50 pompes à motricité humaine et la construction de 50 superstructures dans la région de la Boucle du Mouhoun, pour un montant de cent huit millions quatre cent cinq mille sept cent quinze (108 405 715) F CFA TTC, avec un délai d’exécution de neuf (09) mois ;

– Lot 29 : SURA SERVICE CORPORATION, pour la fourniture et la pose de 50 pompes à motricité humaine et la construction de 50 superstructures dans la région de la Boucle du Mouhoun, pour un montant de quatre-vingt-deux millions trois cent soixante-quatre mille (82 364 000) F CFA TTC, avec un délai d’exécution de neuf (09) mois ;

– Lot 30 : SURA SERVICE CORPORATION, pour la fourniture et la pose de 50 pompes à motricité humaine et la construction de 50 superstructures dans la région de la Boucle du Mouhoun, pour un montant de quatre-vingt-cinq millions neuf cent quatre mille (85 904 000) F CFA TTC, avec un délai d’exécution de neuf (09) mois ;

– Lot 31 : DIACFA DIVISION MATERIAUX, pour la fourniture et la pose de 50 pompes à motricité humaine et la construction de 50 superstructures dans la région de la Boucle du Mouhoun, pour un montant de quatre-vingt-quatre millions six cent huit mille trois cent soixante (84 608 360) F CFA TTC, avec un délai d’exécution de neuf (09) mois ;

– Lot 32 : DIACFA DIVISION MATERIAUX, pour la fourniture et la pose de 50 pompes à motricité humaine et la construction de 50 superstructures dans la région de la Boucle du Mouhoun, pour un montant de quatre-vingt-quatre millions six cent huit mille trois cent soixante (84 608 360) F CFA TTC, avec un délai d’exécution de neuf (09) mois ;

– Lot 33 : Groupement VAL CONSTRUCTION/NIKITAS IMPEX-B, pour la fourniture et la pose de 65 pompes à motricité humaine et la construction de 65 superstructures dans la région des Cascades, pour un montant de cent vingt-trois millions sept cent quatre-vingt-treize mille huit cents (123 793 800) F CFA TTC, avec un délai d’exécution de neuf (09) mois ;

– Lot 34 : Groupement VAL CONSTRUCTION/ NIKITAS IMPEX-B, pour la fourniture et la pose de 50 pompes à motricité humaine et la construction de 50 superstructures dans la région des Cascades, pour un montant de quatre-vingt-quinze millions deux cent vingt-six mille (95 226 000) F CFA TTC, avec un délai d’exécution de neuf (09) mois ;

– Lot 35 : SAIRA International, pour la fourniture et la pose de 50 pompes à motricité humaine et la construction de 50 superstructures dans la région des Cascades, pour un montant de cent deux millions quatre cent vingt-quatre mille (102 424 000) F CFA TTC, avec un délai d’exécution de neuf (09) mois ;

– Lot 36 : SAIRA International, pour la fourniture et la pose de 65 pompes à motricité humaine et la construction de 65 superstructures dans la région des Cascades, pour un montant de cent trente-trois millions cent cinquante un mille deux cents (133 151 200) F CFA TTC, avec un délai d’exécution de neuf (09) mois ;

– Lot 37 : DIACFA DIVISION MATERIAUX, pour la fourniture et la pose de 50 pompes à motricité humaine et la construction de 50 superstructures dans la région du Sud-Ouest, pour un montant de quatre-vingt-trois millions cent quatre-vingt-dix mille (83 190 000) F CFA TTC, avec un délai d’exécution de neuf (09) mois ;

– Lot 38 : I.M Sarl, pour la fourniture et la pose de 65 pompes à motricité humaine et la construction de 65 superstructures dans la région du Sud-Ouest, pour un montant de cent vingt millions neuf cent cinquante-cinq mille neuf cents (120 955 900) F CFA TTC, avec un délai d’exécution de neuf (09) mois ;

– Lot 39 : SURA SERVICE CORPORATION, pour la fourniture et la pose de 50 pompes à motricité humaine et la construction de 50 superstructures dans la région du Sud-Ouest, pour un montant de quatre-vingt-deux millions trois cent soixante-quatre mille (82 364 000) F CFA TTC, avec un délai d’exécution de neuf (09) mois ;

– Lot 40 : TECHNOLOGIE SERVICE, pour la fourniture et la pose de 50 pompes à motricité humaine et la construction de 50 superstructures dans la région du Sud-Ouest, pour un montant de quatre-vingt-treize millions six cent quatre-vingt-douze mille (93 692 000) F CFA TTC, avec un délai d’exécution de neuf (09) mois ;

– Lot 41 : DIACFA DIVISION MATERIAUX, pour la fourniture et la pose de 65 pompes à motricité humaine et la construction de 65 superstructures dans la région des Hauts-Bassins, pour un montant de cent neuf millions deux cent quarante-quatre mille cinq cent soixante-dix-sept (109 244 577) F CFA TTC, avec un délai d’exécution de neuf (09) mois ;

– Lot 42 : EOSIF, pour la fourniture et la pose de 50 pompes à motricité humaine et la construction de 50 superstructures dans la région des Hauts-Bassins, pour un montant de cent dix-huit millions sept cent huit mille (118 708 000) F CFA TTC, avec un délai d’exécution de neuf (09) mois ;

– Lot 43 : SURA SERVICE CORPORATION, pour la fourniture et la pose de 65 pompes à motricité humaine et la construction de 65 superstructures dans la région des Hauts-Bassins, pour un montant de cent deux millions cent soixante-quatre mille quatre cents (102 164 400) F CFA TTC, avec un délai d’exécution de neuf (09) mois ;

– Lot 44 : ERIF, pour la fourniture et la pose de 50 pompes à motricité humaine et la construction de 50 superstructures dans la région des Hauts-Bassins, pour un montant de quatre-vingt-seize millions cinq cent mille (96 500 000) F CFA TTC, avec un délai d’exécution de neuf (09) mois ;

– Lot 45 : Groupement TBM PRO/TEMFOR, pour la fourniture et la pose de 50 pompes à motricité humaine et la construction de 50 superstructures dans la région des Hauts-Bassins, pour un montant de cent un millions sept cent soixante-quinze mille (101 775 000) F CFA TTC, avec un délai d’exécution de neuf (09) mois ;

– Lot 46 : Groupement VERGNET HYDRO/VERGNET BURKINA, pour la fourniture et la pose de 50 pompes à motricité humaine et la construction de 50 superstructures dans la région des Hauts-Bassins, pour un montant de cent huit millions quatre cent cinq mille sept cent quinze (108 405 715) F CFA TTC, avec un délai d’exécution de neuf (09) mois.

Le montant total des attributions s’élève à huit milliards deux cent quarante-trois millions neuf cent quatre-vingt-quatre mille huit cent quarante-sept (8 243 984 847) F CFA TTC.

Le financement est assuré par la Banque mondiale.

 

Extrait du Conseil des Ministres

Amicale des secrétaires du Ministère de l’eau et de l’assainissement : les membres du bureau exécutif officiellement installées

AS1L’Association Professionnelle des Secrétaires du Burkina (l’APSB) a procédé à l’installation des membres du bureau exécutif de l’Amicale des Secrétaires du Ministère de l’Eau et de l’Assainissement (ASMEA), le mercredi 13 février 2019 à Ouagadougou. C'est le Directeur de cabinet du Ministre de l'Eau et de l'Assainissement Amidou Zagré qui a présidé la cérémonie.


Les secrétaires du ministère de l’Eau et de l’Assainissement ont désormais une organisation formelle dénommée Amicale des Secrétaires du ministère de l’Eau et de l’Assainissement (ASMEA). Affiliée à l’Association professionnelle des secrétaires du Burkina (APSB), cette amicale a été officiellement reconnue le mercredi 13 février 2019 à travers l’installation des membres de son bureau exécutif. Elle vise à promouvoir le métier de la secrétaire au sein du ministère, créer un cadre d’échanges entre secrétaires et développer une solidarité professionnelle et sociale entre les secrétaires du ministère. Au cours de la cérémonie les quatorze (14) membres du bureau exécutif de la jeune amicale AS2 ont reçu leurs d’attributs .  La présidente de l’association professionnelle des secrétaires du Burkina (APSB),  Elisabeth Savadogo s’est réjouie de  cette initiative entreprise par les secrétaires du ministère de l’eau et de l’assainissement. Selo elle, la mise en place de cette amicale répond aux motivations majeures de la création de l’organisation dont elle  préside. « Ce n’est qu’au prix de AS3savoir-vivre, de savoir être et de compétences professionnelles que  vous pourrez assurer efficacement votre fonction et vous imposez comme une collaboratrice incontournable dans la vie de votre institution » a-t-elle dit.  Après avoir remercié les autorités du ministère qui ont permis la mise en place de l’amicale, la présidente du bureau exécutif, Mariam Mandé a sollicité leur accompagnement pour le bon déroulement de son mandat qu’elle place sous le signe du "respect, de la tolérance et du professionnalisme". Elle a par ailleurs invité ses collègues secrétaires, à avoir un sens de l’humilité, de respect, de tolérance au sein du ministère. Quant au représentant des parrains, le Directeur général des infrastructures hydrauliques, Patrice Guissou, il a exprimé sa reconnaissance à l’amicale pour l’avoir choisi comme parrain. « Je mesure la tâche qui m’attend » a-t-il souligné avant de poursuivre, « je  m’emploierai dans la mesure du possible  à vous accompagner dans votre marche quotidienne pour l’atteinte de vos objectifs ».

 

                                                                                                                                     Albert OUEDRAOGO

COMPOSITION DU BUREAU EXECUTIF DE L’AMICALE DES SECRETRAIRES

DU MEA

   

POSTE NOM ET PRENOMS STRUCTURE
01 Présidente MANDE/OUEDRAOGO Mariam DMP
02 Vice-Présidente BATIONO/DIABATE Maimouna DGIH
0 Secrétaire Générale OUEDRAOGO/SOMTORE Mariam SG
04 Secrétaire Générale Adjointe YOUNGA Zénabo Trésor DREA-C
05 Trésorière KONSEIGA Françoise Clara DAF
06 Trésorière adjointe SAMA H. Léontine DGIH
07 Responsable chargée de l’information DABRE Z. Germaine DGESS
08 Responsable adjointe chargée de l’information OUEDRAOGO Mariatou DCPM
09 Responsable chargée de l’organisation et des relations publiques BATIONO / TOURE Salamata CABINET
10 Responsable adjointe chargée de l’organisation et des relations publiques SIEBA Fatimata Armande CABINET
11 Commissaire aux comptes ZIDA/SAWADOGO Safiatou ITS
12 Commissaire aux comptes adjointe TAPSOBA / BENAO Latifatou SP/GIRE
13 Responsable chargée de la formation SAWADOGO Salimata DGRE
14 Responsable adjointe chargée de la formation KAM Eméline DRH

ADRESSE:  E-mail : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

WhatsApp : ASMEA

Orange Money : 76 59 43 23

 

Le Ministère en Image

 
 

Le Ministère en video