Le Ministre de l’Eau et de l’Assainissement signe une Déclaration d’intention avec l’Office Internationale de l’Eau

 
 
L’Office International de l’Eau (OIEau) est une association de droit français sans but lucratif, déclarée d’utilité publique. L’OIEau intervient dans le développement des compétences pour une meilleure gestion de l’eau en France, en Europe et dans le monde.
 
L’OIEau intervient au Burkina comme facilitateur de la mise en œuvre des conventions de partenariat qui existent entre les Agences de l’eau du Burkina (Agence de l’Eau du Nakanbé, 2010 et Agence de l’Eau du Mouhoun, 2013) et leurs consœurs françaises (Loire Bretagne et Seine Normandie). 
Le 15 mai 2019, une mission  conduite par Monsieur le Ministre de l’Eau et de l’Assainissement Niouga Ambroise Ouedraogo  s’est rendu au siège parisien de l’OIEau pour faire le point de la coopération. Le MEA était accompagné de M Moustapha CONGO, Secrétaire Permanent de la Gestion Intégrée des Ressource en Eau, et  M Ghislain Anselme KABORE, Directeur General de l’Agence de l’Eau du Nakanbe  
Accueillie par le Directeur General de l’OIEau, M Eric TARDIEU et le Directeur General Adjoint, M Christophe Brachet, la mission a eu des   échanges qui ont retenu que depuis 2010, la coopération a travaillé sur le renforcement de capacités sur la Gouvernance et planification des ressources en eau, la Gestion transfrontalière des ressources en eau Ghana / Burkina, la Gestion des données sur l’eau, l’Incubations de projets Eau & Climat.
Au vu du  bilan important, le Ministre de l’Eau et de l’Assainissement a rassuré l’OIEau de la satisfaction de son département. Il a par ailleurs souhaité  l’extension du partenariat aux 5 agences de l’eau du Burkina. Cette requête a été favorablement accueillie par le DG de l’OIEau qui a promis de contacter des agences de l’eau françaises pour l’établissement de protocole de coopération. 
 
Le ministre a aussi souhaité que les investissements réalisées par les agences de l’eau françaises dans le cadre  coopération décentralisée puissent s’insérer dans les objectifs définis par le PNDES. Pour mémoire, sur la période 2010-2018, la coopération décentralisée a investi directement près de  6, 5 milliards FCFA   dans les services d’eau et d’assainissement au profit de plusieurs communes au Burkina Faso. Après la Direction générale de l’OIEau, le ministre a rencontré la Directrice Générale de l’agence de l’eau Seine Normandie.
Le 16 mai 2018, la mission s’est  poursuivie avec la visite du Centre National de Formation des Métiers de l’Eau (CNFME) qui est un centre de formation  rattaché à l’OIEau, avec pour mission d’appuyer la formation continue des professionnels de l’eau. Doté d’un équipement moderne  et de 140 professeurs, le centre accueille chaque année près de 6000 stagiaires.
Au Burkina Faso, le CNFME travaille en étroite collaboration avec l’ONEA à travers le Centre des Métiers de l’Eau (CEMEau). Le MEA a souhaité que le CNFME travaille également pour le renforcement des capacités des agents du Ministère au regard du catalogue de formation très fourni et des équipements et installations performants.
Le Directeur General de l’OIEau a accueilli favorablement la demande et marqué son accord pour recevoir des agents du MEA.
Il est à noter que toutes les conclusions des échanges et des visites ont fait l’objet de la signature d’une Déclaration d’intention  entre le MEA et le DG de l’OIEau. Cette déclaration d’intention a pour objet   de promouvoir la coopération institutionnelle et technique entre les Signataires  dans le domaine de la gestion des ressources en eau et de l’adaptation aux changements climatiques.
 
C’est donc une délégation heureuse qui a regagné Ouagadougou avec le sentiment d’une mission accomplie.
 
KABORE W Ghislain Anselme
Directeur général de l'Agence de l'eau du Nakambé

Le Ministère en Image

 
 

Le Ministère en video